L'église russe orthodoxe de Sylvanès 

                                                                                     "L'église de l'Etimasie du Trône"


                    "Une histoire de rencontres et d'amitié, d'échanges culturels et spirituels"

 

Elle surgit dans sa monumentalité au coeur d'un cirque de montagnes, au milieu des forêts.
Pour les initiés elle est là comme une "petite soeur" des églises de Kiji, les défiant seulement par la vastitude de sa surface au sol !
Construite en bois dans la pure tradition du
VIIe siècle russe, elle s'élève à 27 mètres de haut
depuis sa base au sol, recouvrant une superficie de 300 m².

 

 

      Elle fut construite en Russie, dans la région de Kirov, par des artisans et paysans locaux, puis, démontée,
prit la direction de la France par la voie ferrée sous l'égide d'un mécénat de la SNCF.
De longs mois plus tard, en juillet 1993, elle arriva en gare de Millau en Aveyron.

Durant six mois de jeunes russes, ceux-là mêmes qui l'avaient bâtie en Russie, collaborèrent dans un climat exceptionnel d'amitié,
à la reconstruction de cette église dans la forêt de Pessalles, à proximité du
Prieuré des Granges de Sylvanès.

 

Pourquoi un tel monument ?

Dès le début de sa fondation le Centre des Rencontres Spirituelles et Culturelles de l'Abbaye de Sylvanès
a donné une place importante à la culture russe et à sa tradition orthodoxe.

Au moment favorable de la "perestroïka" les fondateurs du Centre, le Père André Gouzes et Michel Wolkowitsky,
se sont rendus en Russie. Ils ont noué des liens privilégiés avec Mgr Alexandre Moghilev,  évêque de Kostroma.
De nombreux échanges eurent lieu, une entraide fraternelle, des visites, des accueils de jeunes russes,
d'artistes et d'intellectuels, qui scellèrent une fidèle et profonde amitié.

C'est ainsi qu'au cours d'un voyage en France, Mgr Moghilev, impressionné par la beauté du site du Prieuré des Granges
et de son environnement, proposa de nous construire ce patrimoine qui allait devenir signe
et pont d'une ère nouvelle entre nos pays et nos Eglises.
Le Père Serge de Beaurecueil, décédé depuis, en a été le mécène.


 

- Toute l'histoire racontée en cliquant sur la photo -

La presse tant nationale qu'internationale s'en est faite l'écho.

Cette église a été honorée d'un prix ukrainien. Et en juillet 2007 le Festival de documentaires religieux en Biélorussie a primé

"The small Russian Sister from Sylvanus Abbey", film de Vladimir Kozlov.